Discipline : deux matches avec sursis pour les kops du Vélodrome après l’Olympico

false

La commission de discipline de la LFP a été de l’avis de l’OL, qui n’a pas apprécié le spectacle dans les tribunes lors de l’Olympico. Les deux virages ont écopé de deux matches de fermeture avec sursis.

Des fumigènes à foison, des pots de fumée ayant provoqué une interruption du match, des boulettes de papier lancées sur les Lyonnais, des pétards… Le Vélodrome était chaud-bouillant il y a deux dimanches à l’occasion de la réception de l’OL, qui marquait le 120e anniversaire du club. Seulement, tout se paye et la beauté du tifo n’a pas ému les membres de la commission de discipline.

Les deux virages du Vélodrome ont écopé de deux matches de fermeture avec sursis. Au prochain écart, ils y auront droit. Ne pas craqué un seul fumigène lors des prochains six mois semble hautement improbable pour les supporters de l’OM… Par ailleurs, Alvaro Gonzalez, exclu face à l’OL, a écopé de deux matches ferme. On ne le reverra que le 3 décembre pour le déplacement à Angers.

EXCLUSIONS

LIGUE 1 CONFORAMA

Deux matchs de suspension

Alvaro GONZALEZ (Olympique de Marseille)

 

————–

 

POLICE DES TERRAINS

 

Usage d’engins pyrotechniques et jets d’objets

 

LIGUE 1 CONFORAMA

 

12ème journée : FC Metz – Montpellier Hérault SC du 2 novembre 2019

Comportement des supporters du FC Metz : usage d’engins pyrotechniques

7.500€ d’amende pour le FC Metz.

 

12ème journée : AS Saint-Etienne – AS Monaco du 3 novembre 2019

Comportement des supporters de l’AS Saint-Etienne : usage d’engins pyrotechniques

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

13ème journée : OGC Nice – FC Girondins de Bordeaux du 8 novembre 2019

Comportement des supporters de l’OGC Nice : usage d’engins pyrotechniques

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

13ème journée : Stade Brestois 29 – Paris Saint-Germain du 9 novembre 2019

Comportement des supporters du Stade Brestois 29 : usage d’engins pyrotechniques

3.000€ d’amende avec sursis pour le Stade Brestois 29.

 

13ème journée : LOSC Lille – FC Metz du 9 novembre 2019

Comportement des supporters du LOSC Lille : usage d’engins pyrotechniques

70.000€ d’amende pour le LOSC Lille.

 

13ème journée : LOSC Lille – FC Metz du 9 novembre 2019

Non-respect par le club d’un refus d’autorisation pour une animation

30.000€ d’amende pour le LOSC Lille.

 

13ème journée : RC Strasbourg Alsace – Nîmes Olympique du 9 novembre 2019

Comportement des supporters du Nîmes Olympique : usage d’engins pyrotechniques

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

13ème journée : Olympique de Marseille – Olympique Lyonnais du 10 novembre 2019

Comportement des supporters de l’Olympique de Marseille : usage d’engins pyrotechniques, jets d’objets et utilisation de lasers 

Fermeture pour deux matchs avec sursis des deux virages de l’Orange Vélodrome et 75.000€ d’amende pour l’Olympique de Marseille.

 

13ème journée : Montpellier Hérault SC – Toulouse FC du 10 novembre 2019

Comportement des supporters du Montpellier Hérault SC : usage d’engins pyrotechniques

Fermeture pour un match par révocation du sursis de la tribune Etang de Thau pour le Montpellier Hérault SC.

 

13ème journée : FC Nantes – AS Saint-Etienne du 10 novembre 2019

Comportement des supporters du FC Nantes : usage d’engins pyrotechniques

Fermeture pour deux matchs dont un match avec sursis de la tribune Loire pour le FC Nantes.

 

13ème journée : FC Nantes – AS Saint-Etienne du 10 novembre 2019

Comportement des supporters de l’AS Saint-Etienne : usage d’engins pyrotechniques

5.000€ d’amende pour l’AS Saint-Etienne.

————–

 

DOMINO’S LIGUE 2

 

14ème journée : FC Sochaux-Montbéliard – Havre AC du 8 novembre 2019

Comportement des supporters du FC Sochaux-Montbéliard : jets d’objets

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier. 

————–

 

Réunie le 20 novembre 2019, la Commission de Discipline a sanctionné les joueurs et éducateurs de clubs professionnels qui n’ont pas respecté l’interdiction de paris sportifs sur les compétitions organisées par la LFP et la FFF suite au croisement des fichiers effectué durant la deuxième partie de la saison 2018/2019 avec le concours de l’ARJEL.

Il s’agit du onzième croisement de fichiers depuis la saison 2013/2014. Ces infractions sont commises alors même que, de concert, la LFP et l’UNFP mènent des campagnes de sensibilisation ou d’information auprès des clubs au quotidien.

Après audition des joueurs et éducateurs ou lecture de leur lettre d’explication, la Commission a prononcé les sanctions suivantes :

 

Concernant les joueurs : 

 

Trois matchs avec sursis + 500€ avec sursis

Benjamin CAPRON (Havre AC)

 

Deux matchs avec sursis

Guillaume BEGHIN (US Boulogne)

Mamadou SOW (Paris FC)

 

Rappel à l’ordre

Bruno GONCALVES FERNANDES (Paris FC)

Hamza KHIDA (Stade de Reims)

Daniel SIMPORE (EA Guingamp)

 

 

Concernant les éducateurs : 

 

Deux matchs avec sursis

Jordan GALTIER (AC Ajaccio)

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001