FC Nantes – OM (3-2) : Dimitri Payet et Florian Thauvin tirent la sonnette d’alarme

OM : Le secteur offensif marseillais et les chiffres qui font mal

Conscient que l’OM file un mauvais coton, Dimitri Payet et Florian Thauvin sont montés au front après la défaite à Nantes (2-3).

Si l’OM affichait du mieux en Ligue 1, il semblerait que la défaite de Francfort (0-4) en Ligue Europa a remis les hommes de Rudi Garcia dans le dur. Depuis, Marseille a été accroché au Vélodrome par Reims (0-0) et s’est incliné à Nantes (2-3). Une dynamique inquiétante avant le choc face à Saint-Etienne dimanche soir.

« Ce n’est pas la crise mais on s’en approche. On n’en est pas loin. Il va falloir une révolte collective si on ne veut pas jouer le ventre mou », a lâché Dimitri Payet dans les coursives de la Beaujoire. S’il refusait de parler du mot « crise », Florian Thauvin ne disait pas le contraire : « Le coach est en colère et il a raison de l’être. Je n’ai pas les mots. C’est chiant. On marque deux fois à l’extérieur. Normalement, on devrait réussir à gagner le match en marquant deux fois… »

Pour le Champion du Monde, l’OM doit retrouver les valeurs qui ont fait sa force l’an passé : « On encaisse beaucoup trop de défaites par rapport à la saison dernière. C’est clairement impossible d’atteindre nos objectifs de cette manière. Il va falloir qu’on retrouve notre mentalité de la saison dernière, être plus bagarreurs, plus accrocheurs, on avait un mental d’acier. On était prêt à laisser notre peau sur le terrain. Cette année, ce n’est plus le cas. Ensuite, il faut qu’on arrive à plus imposer notre jeu ».

Arnaud Carond