L’instant OM : André, si tu veux marquer l’histoire du club, gagne à Bordeaux !

true

Supporter de l’OM devant l’éternel (qui, pour lui, s’appelle Raymond Goethals), Raphaël Nouet revient chaque mercredi soir sur l’actualité chaude de son club de cœur.

Depuis son arrivée au club, André Villas-Boas fait preuve d’une ambition débordante. Il a été le premier à évoquer une qualification en Champions League alors que les dirigeants se seraient contenter de l’Europa League. Et il ne cesse de répéter qu’il voudrait remporter la Coupe de France afin que son nom reste à jamais inscrit dans la légende de l’OM.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

Seulement, pardon André, mais quand tu dis que le QSG joue tout seul dans son coin en championnat, tu sembles oublier qu’il est aussi en course en Coupe de France. Et que grâce à neuf années de dopage financier, il peut se permettre d’aligner une équipe bis plus compétitive que l’OM ou l’OL. L’an dernier, il a perdu contre Rennes en finale. Il ne commettra pas deux fois la même erreur.

Alors, si tu veux vraiment marquer l’histoire du club en ces périodes de vaches maigres financières, qualifie-nous pour la Champions League, ce sera déjà top. Et si tu veux vraiment qu’on se souvienne de toi pour toujours, réalise ce que de glorieux devanciers comme Gérard Gili, Raymond Goethals, Rolland Courbis, Eric Gerets ou Didier Deschamps n’ont pas réussi, et avec des équipes beaucoup plus fortes :  gagne à Bordeaux !

Ça finirait de torpiller les espoirs des Girondins de jouer le haut du tableau. Mais surtout, surtout, ça ferait taire leurs supporters une bonne fois pour toutes. Leur invincibilité contre nous, c’est leur dernière fierté ! Ils n’ont plus de bons joueurs, plus d’ambition, plus d’avenir radieux, rien ! Juste cette fierté de nous tenir en échec depuis 1977.

C’est tellement énervant de les voir, chaque saison, faire pitié pendant onze mois et trente jours mais se sublimer juste contre nous, après que leurs ultras soient venus leur remonter les pendules au Haillan ! C’est tellement frustrant pour tous les supporters marseillais de la région aquitaine de remplir leur stade habituellement à moitié vide et de repartir systématiquement frustrés !

Il n’y a aucune malédiction avec les Girondins, juste une sorte de complexe qui est une anomalie quand on compare les deux clubs. Toi, André, qui est toujours très rationnel, très mesuré, très pondéré dans tout ce que tu entreprends, j’espère que tu sauras trouver la clef pour forcer ce verrou bordelais usé. En cas de victoire dimanche, tu n’auras plus à te soucier d’une victoire en Coupe ou quoi que ce soit d’autre : tu seras à jamais parmi les grands de l’histoire de l’OM !

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001