OM : Al-Walid, MBS, sacre en C1... les 3 nouvelles annonces fortes d’Ajroudi
par Bastien Aubert

OM : Al-Walid, MBS, sacre en C1... les 3 nouvelles annonces fortes d’Ajroudi

Porteur du projet de rachat de l’OM, Mohamed Ajroudi a encore accordé une interview à La Provence. Instructive sur au moins trois plans.

Ajroudi a réuni des investisseurs tous azimuts

« C’est un bon tour de table, largement bouclé, sinon on n’aurait pas avancé. Je peux vous dire que j’ai eu de la demande jusqu’à mercredi matin. Ça surprendra tout le monde. » 

Les détracteurs d’Ajroudi n’ont jamais caché à quel point l’homme savait être surprenant, mais pas toujours dans le bon sens. Pour l’heure, on lui prête des soutiens financiers d'ordres saoudiens, israéliens ou tunisiens. Ce qui ne manque pas là non plus de jeter le doute sur sa crédibilité. 

Al-Walid ne fait pas partie du projet, et MBS ? 

« Al-Walid ? Il n’est pas là. La présence du prince saoudien Mohammed ben Salmane ? Au moment opportun, vous découvrirez tout. » 

Concernant le premier, il porte un projet tout aussi nébuleux qu'Ajroudi et aurait approché le clan McCourt ces derniers mois. Sans que ses intentions n’aillent au bout. Pour MBS, beaucoup d’observateurs pensent qu’il n’a rien à faire dans ce projet de rachat de l'OM et n’aurait besoin d’aucun porteur de valises si un éventuel intérêt était éveillé. 

Un sacre en C1 pour l'OM en ligne de mire

« L'enjeu est élevé. Je vois un jeu sportif, un OM qui, pourquoi pas, pourrait faire rêver une deuxième fois. Pourquoi ne pas gagner une deuxième Champions League, pourquoi ne pas gagner une coupe de France ? Voilà ma préoccupation et mon envie. » 

Faut-il rappeler à Ajroudi que ni Manchester City ni le PSG - pourtant candidats déclarés au sacre final en C1 à l’heure d’être rachetés par des fonds d’Abu Dhabi et du Qatar - n’ont réussi dans leur entreprise ?