OM : Boudjellal l'assure, il y avait une ouverture pour racheter le club à McCourt !
par Alexandre Corboz

OM : Boudjellal l'assure, il y avait une ouverture pour racheter le club à McCourt !

Dans son ultime sortie, Mourad Boudjellal a expliqué que l'OM était bien en vente mais que les méthodes du clan Ajroudi ont tout fait capoter.

Dans un retournement de veste magistral, Mourad Boudjellal s'est remis à communiquer autour du projet de rachat de l'OM par Mohammed Ajroudi. L'ancien président du RCT, qui s'était mouillé et avait dans un premier temps crédibilisé le projet médiatiquement, s'est désormais désolidarisé de l'homme d'affaires franco-tunisien, jugeant que la communication de la banque Wingate était un souci.

« Il y avait une ouverture... »

Après sa sortie sur "RMC" et la réponse de l'organisme suisse hier, Boudjellal, toujours aussi saignant, a apporté des précisions sur l'OM. Selon lui, Frank McCourt était bien vendeur mais l'agressivité du clan Ajroudi a eu raison des envies du Bostonien.

« Sincèrement, il y avait une ouverture. Mais avec ces gens-là (la banque Wingate, NDLR), jamais ! On est dans l'agressivité stupide et je ne peux pas cautionner ça. On assiste quasiment à un viol ! J'espère qu'Ajroudi va s'en rendre compte... », a glissé Mourad Boudjellal dans "La Provence". Une sortie assez lunaire dans la mesure où il avait été le premier à jouer les « forceurs » auprès de l'actuelle direction.

Le SC Toulon ne veut pas être la roue de secours de Boudjellal

Forcément, l'ultime sortie de Mourad Boudjellal sur l'OM a fait réagir le président du SC Toulon (National 2) Claude Joye, lequel était proche de finaliser avec l'ancien dirigeant de rugby quand la rumeur OM est subitement sortie. Même si Boudjellal est désengagé du projet Ajroudi, le Sporting ne lui servira pas de roue de secours : « Son arrivée n’est plus d’actualité. Il a dit avoir abandonné le dossier et ce n’est plus possible. Le Sporting n’est pas un club de remplacement, c’est un premier choix ou rien. On le voit aujourd'hui avec l’OM, les passages en force, ça ne marche pas », a-t-il déclaré à "Var Matin". Au moins, les deux hommes sont d'accords sur la conclusion...