OM : des propos rassurants sur l’état des finances marseillaises

true

L’OM, au terme de la saison, devra présenter un bilan comptable n’excédant pas 30 millions d’euros de dettes auprès de l’UEFA. Possible ?

A l’OM, il y a l’actualité du terrain. Excellente, avec une deuxième place en Ligue 1, un quart de finale de Coupe de France à disputer mercredi à Lyon et la perspective, la saison prochaine, de retrouver la Ligue des Champions. Il y a également, et c’est moins florissant, l’actualité financière avec des pertes déjà annoncées et un prochain mercato d’été compliqué à gérer pour Jacques-Henri Eyraud.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

En effet, il faudra trancher entre objectifs sportifs et réalité économique, sachant que le club phocéen aura des difficultés à vendre ses joueurs aux gros salaires. Et qu’une participation à la C1, plutôt bien partie, nécessite forcément des investissements. Confronté au fair-play financier mis en place par l’UEFA, l’OM va donc devoir se serrer la ceinture. Et trouver 60 millions d’euros dans les prochains mois.

Insurmontable ? Non, si l’on en croit les propos de Pierre Rondeau, habitué pour RMC à décrypter la situation économique des clubs. Propoois retranscrits par foot01. « Il faut rappeler que l’OM d’Eyraud a passé un accord de règlement avec l’UEFA pour le fair-play financier. Il stipule qu’ils doivent respecter un déficit maximum autorisé de 30 millions d’euros à l’issue de cette saison. Donc entre les 90 de déficit actuellement et les 30 à présenter en juin 2020, il faut trouver 60(…) Avec les droits TV, si Marseille termine deuxième, ils passeraient de 46 millions de Droits TV à 51. Puis avec la Ligue des Champions, ce serait 15 millions de participation, plus un market-pool de 25. Au total, ça ferait déjà 45. L’OM devrait alors trouver 15 millions. Pour ça, il y aura peut-être la Coupe de France, les ventes de joueurs ou la réduction de la masse salariale. Donc à ce niveau-là, il serait improbable que Marseille soit exclu de la Ligue des Champions pour non-respect du fair-play financier, car l’OM trouvera les 60 ME manquants. »

 

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!