OM : Eric Di Méco félicite André Villas-Boas pour sa science du football

true

Pour le champion d’Europe 93 Eric Di Méco, tout le mérite actuel de l’OM revient à André Villas-Boas, qui sent le football comme personne.

RMC est revenu hier sur la performance de l’OM à Lille (2-1) dimanche. Comme souvent, Christophe Dugarry a un peu raconté n’importe quoi et comme toujours, Eric Di Méco a fait parler son bon sens. Alors que le champion du monde 98 faisait la fine bouche devant le jeu marseillais et les mérites du Portugais, l’ancien latéral gauche tressait pour sa part des éloges à « AVB ».

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

« Villas-Boas a su créer une ambiance particulière. Il a fait progresser des joueurs à la rue comme Amavi. Ce garçon, il y a quelques mois, je pensais qu’il ne pouvait plus rentrer au Stade Vélodrome. Quand tu es dans sa position, rentrer au Vélodrome, c’était presque devenu un exploit. Le mettre titulaire, c’était prendre un risque et il en a refait un bon joueur de foot. Et il a fait progresser Kamara. »

« Mandanda ? C’est lui tout seul qui s’est remis dedans. Sur un match comme dimanche soir, c’est sûr que si Villas-Boas est rentré dans le vestiaire en disant : ‘Ils sont plus forts, mais ils auront un creux et si on égalise, derrière on va les flinguer’. Ce n’est pas Madame Irma, c’est juste connaître un peu la Ligue 1, connaître son équipe et connaître les faiblesses de l’adversaire. Il arrive à sentir ce qu’il se passe, c’est juste le football. »

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001