OM : Eyraud balance un scud à Aulas (OL) et Desplat (EAG)

true

Le président de l’OM a profité d’un entretien avec France Football pour remettre à leur place ceux qui estiment qu’il est neuf dans la profession.

Ce n’est pas parce qu’il est très contesté par ses propres supporters que Jacques-Henri Eyraud va se cacher. Dans le France Football du jour, le président de l’Olympique de Marseille s’est longuement confié sur sa vision du football du futur et ses projets pour son club. Tout en taclant son ennemi intime, Jean-Michel Aulas (OL), et un Bertrand Desplat (EAG), qui a justifié une récente prise de becs avec lui par le fait qu’il était encore jeune dans le métier…

« Alors, certains ont dit que j’étais un jeune président. Je le prends comme un compliment. La jeunesse n’est pas une question d’âge, c’est un état d’esprit. Il y a besoin d’idées nouvelles, parfois un peu dérangeantes, sinon on n’aura pas fait notre job car notre gouvernance est inadaptée aux enjeux du XXIe siècle. Il faut réformer et même réinventer tout cela rapidement. »

« Et puis le coup du jeune président, c’est ce qu’on balance quand on n’a plus d’argument. La première année dans les instances, j’ai beaucoup observé, écouté, je suis resté en retrait, pour bien comprendre le fonctionnement, les dynamiques de groupes entre présidents. Mais là, c’est la crise, il faut travailler, discuter, prendre des décisions majeures pour le foot français et j’essaie d’occuper la place qui est la mienne. Ni plus ni moins. »