OM : Frank Lebœuf fait une révélation fracassante sur Bernard Tapie et José Anigo

Dans l’émission Vestiaire sur SFR Sport, Frank Leboeuf a fait une confidence assez révélatrice des relations entre Bernard Tapie et José Anigo au début des années 2000.

Les fans de l’Olympique de Marseille se souviennent que le retour de Bernard Tapie à la direction du club au début des années 2000 avait été aussi attendu que décevant. Beaucoup de transferts, peu de résultats et surtout une grosse consommation d’entraîneurs, comme à la belle époque. En 2001-02 s’étaient ainsi succédé sur le banc José Anigo, le duo Josip Skoblar-Marc Lévy, Tomislav Ivic et Albert Emon assisté de Zoran Vujovic. Le premier nommé n’avait tenu que quatre matches (deux nuls, deux défaites) avant de jeter l’éponge en raison de l’interventionnisme du « Boss ».

« Il y avait une influence que José ne maîtrisait pas »

Dans Vestiaire, Frank Lebœuf a ainsi fait cette confidence : « J’ai connu José Anigo en tant que coach. Ça s’est très bien passé mais José a craqué au bout de deux mois avec Bernard Tapie dans l’ombre mais très présent. Il a dit : « Je m’en vais, je retourne entraîner les jeunes ». Tapie rentrait dans le vestiaire, il faisait l’équipe. Mon premier match à Montpellier était à mourir de rire. Je n’avais qu’une semaine d’entraînement dans les jambes, donc j’avais demandé à José de jouer à trois derrière avec deux stoppeurs… Une demi-heure après, José me dit « J’en ai ras-le-bol, on va jouer à quatre, car l’autre a décidé que l’on jouerait à quatre ». Je n’ai tenu qu’une mi-temps. J’ai compris qu’il y avait une influence que José ne maîtrisait pas ».

R.N.