OM : Jacques-Henri Eyraud aurait rempli son contrat avec le fair-play financier

OM : Jacques-Henri Eyraud a du très lourd pour enfoncer Adil Rami

Contraint par le fair-play financier de faire de grosses économies, le président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud, aurait mené sa mission à bien.

Pour les trois prochaines saisons, les comptes de l’Olympique de Marseille vont être scrutés par le fair-play financier. Le gendarme européen voulait en priorité que le club dégraisse sa masse salariale. Selon le site footballclubdemarseille.fr, l’été phocéen a été un succès à ce niveau…

« L’OM a  laisser filer plusieurs joueurs en fin de contrat et pas des moindres en termes de salaire : Rolando, Balotelli, Abdennour et Hubocan. On peut aussi rajouter les jeunes gardiens Escales et Cagnon. De plus, il a limogé Adil Rami, Mitroglou a changé de club mais reste prêté (PSV). Rocchia a été (re)prêté à Sochaux. Tous ces départs représentent environ une économie sur la masse salariale de 29.5 M€. »

« En plus des recrues, l’OM a fait prolonger plusieurs joueurs dont le jeune Kamara, ce qui pourrait représenter approximativement une augmentation de 10M€/an. Quoi qu’il en soit l’OM a donc a peu prés diminué sa masse salariale de 20M€/an. » Ce qui n’empêche pas les supporters de réclamer la tête d’Eyraud…

R.N.