OM : Jacques-Henri Eyraud, premier responsable du sabordage contre Angers ?

Selon l’ancien Minot et commentateur d’OMTV Jean-Charles De Bono, le président, Jacques-Henri Eyraud, n’aurait pas dû évoquer le ménage de l’intersaison à neuf journées de la fin.

Alors que les joueurs et surtout Rudi Garcia ont été visés par la vindicte populaire après le 2-2 contre Angers qui condamne l’OM à une nouvelle saison sans Champions League, Jean-Charles De Bono estime pour sa part que c’est Jacques-Henri Eyraud le principal responsable. Pour l’ancien Minot, le président phocéen n’aurait pas dû évoquer l’intersaison et le grand ménage qui devrait survenir alors que l’équipe entame son sprint final…

« Dans la communication il y a un gros problème. Il y a une petite dizaine de jours, notre cher président Eyraud a quand même déclaré qu’il allait faire du vide en fin de saison. La fin de cycle veut dire que ce sont les plus anciens qui sont visés. Que ce soit Payet, Gustavo, Mandanda, Rami… Mais si tu dis ça à neuf journées de la fin, ça veut dire que les mecs qui ne jouent pas, tu les sabotes. Tu n’as plus besoin d’eux et tu tues le projet. »

« Qu’est-ce que ces mecs-là vont faire ? Eh bien, ils vont se mettre en retrait. Moi, je sais que je suis viré en fin d’année et tu veux que je te sauve ? C’est une communication de fous. Attendons la fin d’année, essayer que ces joueurs soient encore motivés, qu’ils motivent les autres, qu’il y ait un projet sur les huit matches qui reste. Là, il a tout saboté, c’est encore une mauvaise communication. Tu me dis que dans huit matches tu me vires et tu veux que je me lève un cul comme ça ? »

R.N.

Supporters Marseillais, votre application 100% OM est disponible :

Votre Application Android But! Marseille à télécharger gratuitement !

Votre Application IOS But! Marseille à télécharger gratuitement