par Benjamin Danet

OM : L'anecdote qui prouve que Vincent Labrune a encore du soutien

On le dit isolé et, surtout, en fin de règne.

Vincent Labrune, le président de l'Olympique de Marseille, n'a pas eu l'aval de la propriétaire du club, Margarita Louis-Dreyfus, pour se débarrasser de l'entraîneur Michel. Il conserve néanmoins un solide soutien en interne.

L'anecdote est rapportée par le quotidien marseillais, La Provence. Et tendrait à prouver que Vincent Labrune n'est pas encore complètement mis de côté à l'Olympique de Marseille. Dans la famille Louis-Dreyfus, hormis Margarita, la veuve de l'ancien président, il y a les troid fils : Éric, l'aîné, ainsi que Kyril et Maurice. Des trois, le plus passionné est indéniablement Kyril qu'il n'est pas rare de voir aux matches de l'Olympique de Marseille, qu'ils se disputent au Vélodrome où même à l'extérieur. Comme le rapporte La Provence, si Kyril n'est pas décisionnaire, son avis est néanmoins écouté avec attention par sa mère pour tout ce qui concerne le club olympien.

Un gage de sécurité pour Vincent Labrune qui peut en effet compter sur son soutien. Lors du match perdu contre Rennes (2-5), qui a occasionné un grand nombre d'incidents, Kyril était au Vel'. Et ne s'est pas discrètement enfui une fois le désastre terminé. Au contraire, il est resté aux côtés de Vincent Labrune et lui a apporté son soutien. Peut-être pas décisif pour l'avenir de Labrune, mais à méditer à l'heure ou un grand nombre d'observateurs l'imaginent déjà sur le départ.