OM : le dernier délire du clan McCourt a vraiment mis en pétard les supporters
par butfootballclub

OM : le dernier délire du clan McCourt a vraiment mis en pétard les supporters

En lançant une campagne d'abonnements sans garantie de pouvoir accueillir tout son public, l'OM s'est tiré une balle dans le pied avec ses Ultras.

Si l'OM comptait beaucoup sur le rendez-vous avec les responsables des groupes de supporters mardi pour lancer officiellement sa campagne d'abonnements 2020-21, c'est raté. Face au monde d'après et à l'incertitude d'un retour massif des fans dans les stades suite au Covid-19, les responsables des Virages du Vélodrome ont décidé de ne rien lancer.

Colette a irrité, le projet n'a pas séduit

Sans appeler au boycott mais agacés par l'attitude des dirigeants phocéens, les South Winners ont, par exemple, fait le choix d'attendre avant de commencer à carter ses membres pour la saison à venir. Dans la "Provence", plusieurs responsables de groupe ont également dégainé, fustigeant l'attitude du directeur général Laurent Colette, « peu concerné », mais seul haut-dirigeant présent mardi boulevard Michelet.

Des groupes prêts à attendre 2021 avant de s'abonner ?

« Ce serait comme aller au restaurant et payer le menu, mais sans être sûr de pouvoir manger », s'agace l'un d'entre eux. Un autre assure que tout ira très vite quand il y aura plus de certitudes : « On est capable de faire la campagne en une semaine quand les voyants seront au vert mais là ce n'est pas le cas. On ne fait pas de pré-enregistrements sur du vent. Le problème, c'est que l'OM a besoin de pognon. On leur a dit de faire comme en Coupe de France, avec une billetterie au match, en attendant le retour massif du public, à partir de 50% de remplissage. On imagine même que ça puisse nous conduire jusqu'en janvier 2021... »