OM : le mercato, Aldridge, Zubizarreta, Villas-Boas… Eyraud sort enfin du silence !

true

Le président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud, est sorti du silence médiatique dans lequel il était muré depuis le début de la polémique Paul Aldridge.

Depuis l’annonce de l’arrivée de Paul Aldridge et toutes les secousses que cela a entraîné, Jacques-Henri Eyraud s’était muré dans le silence. Le président de l’OM a décidé d’en sortir en donnant une interview à plusieurs grands médias, dont L’Equipe et RMC. Il a abordé tous les sujets du moment.

Le mercato

« Il n’y aura pas de départ cet hiver sauf offre qu’on ne peut pas refuser. Affaiblir l’équipe n’est pas dans notre intention et ça ne l’a jamais été. Avec André (Villas-Boas), on n’a pas parlé de son avenir cet été. On reste concentrés sur les mois qui viennent pour atteindre nos objectifs. »

L’arrivée de Paul Aldridge

« Il a une large expérience de dirigeant au plus haut niveau dans le football anglais, un réseau et c’est quelqu’un dont l’éthique est totale. Il va nous aider sur le marché des transferts mais pas seulement. Il nous apportera son savoir-faire et ses conseils sur le fonctionnement du club, les infrastructures et l’accueil des supporters. Ni Willie McKay ni Pini Zahavi (des intermédiaires très bien implantés au Royaume-Uni) ne sont de près ou de loin impliqués dans ce choix. J’ai fait ce choix seul. »

L’avenir d’Andoni Zubizarreta

« Andoni est le directeur sportif de plein exercice de ce club. Il est l’architecte de cette équipe. Tout ça ne change pas. Aucune discussion sur une acquisition ou une cession de joueurs ne se fera sans son implication. »

Les menaces de mort dont il a été victime

J’ai évoqué le sujet avec André (Villas-Boas). Ces menaces sont déplorables et très lâches. C’est ma responsabilité de ne pas laisser passer ça. Je continuerai à porter plainte. »

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001