Lancer le diaporama
OM : les 5 enseignements de la victoire contre Bordeaux (3-1)
+3
LANCER LE DIAPORAMA
par nicolas.breton

OM : les 5 enseignements de la victoire contre Bordeaux (3-1)

Mené au score par Bordeaux, l'OM a pour la première fois de la saison réussi à refaire son retard pour finalement l'emporter.

Un succès long à se dessiner mais qui permet aux Phocéens de reprendre la tête du classement de Ligue 1 au PSG. 

[gallery]

L'OM a bien joué...

Du point de vue de la qualité de jeu, il n'y a pas grand-chose à reprocher à Dimitri Payet et sa bande. La prestation phocéenne ce soir fut largement du niveau de celles du début de saison avec un OM jouant haut, vite, et donnant de l'espace au jeu. Les occasions, nombreuses en première mi-temps et au début de la seconde, sont là pour en attester : même si la domination marseillaise fut moins intense par la suite, un succès bordelais aurait été un hold-up.

... mais une efficacité en berne

Dominer c'est bien, marquer c'est mieux. Déjà inefficace en début de match face au PSG il y a deux semaines, la formation phocéenne a de nouveau manqué l'occasion de mettre son adversaire à genoux lorsque celle-ci s'est présentée. Face à un grand Cédric Carrasso, Thauvin, Gignac, Barrada, Aloé et Lemina ont tour à tour été victimes de malchance ou de maladresse. Heureusement, ce dernier s'est rattrapé.

Oui, l'OM sait finir ses matches

D'habitude, si les hommes de Marcelo Bielsa ne font pas la différence en début de partie, une baisse de régime physique les condamne à une fin de rencontre à l'agonie. Ce soir, pour une fois, André-Pierre Gignac et sa bande ont trouvé les ressources pour aller chercher, dans les dernières minutes de la partie, un succès qui semblait s'éloigner.

Gignac de retour, première pour Batshuayi !

On commençait presque à s'inquiéter pour André-Pierre Gignac, muet depuis trois rencontres. Mais en offrant les trois points à sa formation, l'international tricolore, auteur de son onzième but de la saison en championnat, a de nouveau endossé le costume de héros. L'autre avant-centre de l'effectif, Michy Batshuayi, a scellé le score de la partie en inscrivant son premier but en Ligue 1. C'est bon pour sa confiance et son implication.

Lemina, Aloé et Barrada marquent des points

Marcelo Bielsa n'aime pas toucher à son onze titulaire. La rencontre de ce soir était donc l'une des rares occasion de voir Mario Lemina et Abdelaziz Barrada à l'oeuvre. Le premier a inscrit un but important et affiché une combativité qu'on ne lui a pas toujours connue. Le second, en dépit d'un certain déchet, s'est intégré sans mal au jeu de sa formation. Serein, volontaire et juste dans ses interventions, Baptiste Aloé a fait bonne impression pour sa première titularisation en L1.

 

Albums Photos