OM – L’oeil de Denis Balbir : « face à Nantes, un simple accident, rien d’inquiétant »

true

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Focus sur la défaite de l’OM face au FC Nantes (1-3).

« Il est toujours curieux de lire et d’entendre certaines remarques au lendemain des matches. Notamment dans le cas de l’OM qui s’est incliné sur sa pelouse face au FC Nantes, samedi (1-3). Depuis des semaines, le constat est pourtant on ne peut plus clair : la formation de Villas-Boas ne produit pas spécialement du beau jeu, elle est réaliste à souhait et doit se méfier du manque de solutions avec un banc de touche extrêmement limité.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

Mais ce qui a marché à Saint-Etienne, à Lille et depuis plusieurs matches s’est arrêté brutalement contre les Canaris. C’est tout. Est-ce grave ? Absolument pas selon moi. On a bien vu samedi à quel point les joueurs étaient fatigués, à quel point Payet ne parvenait pas à effectuer les décalages, à quel point Nantes paraissait plus frais. Cette défaite, c’est à mes yeux un accident, pas un écroulement synonyme de danger pour le reste de la saison.

« Physiquement, l’équipe ira de mieux en mieux. »

De toute façon, l’OM doit surtout songer à la saison suivante. Je ne dis pas, bien entendu, que les Marseillais devront juste dérouler pour rester sur le podium. Le Stade Rennais et le LOSC sont aux aguets, certains matches ne seront pas simples et Villas-Boas va devoir continuer son excellent travail. Mais les semaines à un match font leurs retours et physiquement, l’équipe ira mieux. Les dirigeants, eux, doivent bien préparer les mois qui viennent. C’est capital.

Et sur ce sujet, je suis moins confiant que sur le classement final. Car on peut m’expliquer tout ce que l’on veut, mais au regard des dettes actuelles du club, il va falloir vendre certains éléments et récupérer de nouveaux joueurs dignes de la Ligue des Champions. Or, et je ne prend que l’exemple d’un attaquant, ça coûte très, très cher.

« Que le club fasse preuve de méthode et de rigueur »

Ce n’est d’ailleurs pas avec Germain et Benedetto que les Marseillais peuvent espérer quoi que ce soit en C1 dans quelques mois. Donc, si tout va bien aujourd’hui, espérons que le club fasse preuve de méthode et de rigueur dès maintenant pour avoir un coup d’avance au début du mercato d’été.

 

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!