OM : l’ombre de Didier Deschamps plane sur Marseille

false

L’OM d’André Villas-Boas n’est guère enthousiasmant sur le plan offensif. Le club phocéen a déjà connu ça lors de la saison 2011-2012… avec Didier Deschamps.

André Villas-Boas n’a jamais menti aux supporters de l’OM. Plus franc et direct que son prédécesseur Rudi Garcia, le technicien portugais a beau viser le podium en fin de saison, il a toujours expliqué ne pas bénéficier d’un réservoir assez solide pour pratiquer du beau football.

Les chiffres ne donnent pas vraiment tort à l’entraîneur de l’OM. Avec 10 buts en 9 journées, le club phocéen met en évidence une difficulté palpable à concrétiser ses occasions. Dario Benedetto a beau se démultiplier sur le front de l’attaque, il n’est pas soutenu par un vrai buteur à ses côtés.

Cette pénurie de buts n’est pas une première à l’OM. France Football rappelle que ce faible total à ce stade de la saison était le même lorsque Didier Deschamps tenait les rêves de l’équipe fanion en 2011-2012. Pour trouver pire, il faut remonter à l’exercice 2007-2008. Les Marseillais étaient alors guidés par Albert Emon.

Bastien Aubert