OM – Mercato : Balerdi, Mandanda, Lopez, Sakai, Mitroglou…ça s’agite en coulisses

true

Alors que l’OM poursuit sa préparation au Portugal, plusieurs dossiers chauds du mercato font leur apparition. Pour les arrivées comme pour les départs.

Bientôt les grandes manoeuvres à l’OM. Et cela ne devrait pas concerner, cette fois, la possible vente du club, mais bel et bien le Mercato d’été. Car pendant qu’André Villas-Boas et ses troupes dépensent leur énergie sur des terrains du sud du Portugal, la cellule recrutement s’agite en coulisses.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

Dossier évoqué depuis quelques heures, celui du défenseur argentin du Borussia Dortmund, Leonardo Balerdi. Certes jeune (21 ans), certes prometteur, ce remplaçant au sein du club allemand, qui n’est apparu qu’à 8 reprises au cours de cette saison, souffre tout de même d’un sérieux problème : il a été acheté par le BVB à Boca Juniors pour la somme de…15 millions d’euros ! Voilà pourquoi la marge de manoeuvre des dirigeants phocéens est réduite et tourne autour d’un prêt dans option d’achat. Villas-Boas afficherait sa confiance dans ce dossier, selon le quotidien l’Equipe. Qui, dans son édition du jour, évoque également d’autres dossiers.

Sakai dispose d’un bon de sortie

Ainsi, et dans la lignée de Dimitri Payet, Steve Mandanda pourrait rencontrer son président, Jacques-Henri Eyraud, afin de signer une prolongation longue durée et baisser ses émoluments. Ce même Eyraud qui doit, et au plus vite, trouver des solutions, pour plusieurs indésirables. Kostas Mitroglou, Valère Germain et Kévin Strootman sont plus que jamais poussés vers la sortie, sans que leurs salaires offrent de réelles opportunités. Maxime Lopez demeure dans le viseur de certains clubs espagnols, Hiroki Sakai, lui, dispose d’un bon de sortie et Bouna Sarr devrait être le premier dossier chaud de l’été.

Attention, comme le rappelle l’Equipe, le mercato marseillais ne devrait pas s’enflammer avant l’ouverture des marchés dans différents championnats européens. Ce qui veut dire septembre, ou même octobre.