OM – Mercato : les dessous du licenciement d’Henri Bedimo

Henri Bedimo n’est plus un joueur de l’OM depuis jeudi après-midi. Il explique les raisons de son licenciement dans L’Equipe.

Henri Bedimo n’entrait plus dans les plans de l’OM, qui l’a licencié hier. Et la raison de ce licenciement pour faute grave est désormais connue. Dans L’Equipe, Bedimo révèle qu’il a fondé une académie à caractère « social et éducatif » au Cameroun fin« d’aider les jeunes à avoir une vie meilleure à travers l’école et le sport », en partenariat avec le club de Montpellier, son ancien club. Et l’OM, où il évolue depuis 2016, lui a reproché, justement, de s’être associé avec le club héraultais dans son projet… initié en 2012.

«Ce sont de drôles de méthodes»

 

 

« Le motif  est fallacieux et abusif, explique le latéral. Je suis persuadé que le club a cherché par tous les moyens à résilier mon contrat sans que cela ne lui coûte rien. Si j’ai tenté d’en parler avec Eyraud et Zubizarreta ? Je n’ai eu aucun contact avec eux. Il y a un an M. Zubizarreta avait appelé mon conseiller deux jours avant la fin du mercato pour lui dire que je ne faisais plus partie des plans de l’entraîneur. Je ne me suis jamais assis trente secondes avec lui. Ce sont de drôles de méthodes ». Des méthodes qui ne devraient pas manquer de faire réagir!

Laurent HESS

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000