OM – Mercato : les dirigeants donnent leur version dans l’affaire Henri Bedimo

Henri Bedimo avait réagi hier suite à son licenciement pour faute grave. L’OM lui répond ce samedi dans L’Equipe.

Licencié jeudi pour avoir mené un projet social au Cameroun avec l’aide de Montpellier, son ancien club, Henri Bedimo a estimé hier que son licenciement était « fallacieux et abusif ». « Je suis persuadé que le club a cherché par tous les moyens à résilier mon contrat sans que cela ne lui coûte rien », a confié le latéral, qui compte saisir les Prud’hommes. 

« Le club n’a jamais été averti de cette initiative »

 

 

L’OM lui a répondu, dans L’Equipe. « On a été totalement abasourdis par cette affaire puisque le club n’a jamais été averti de cette initiative. On a découvert dans les médias qu’un de nos joueurs, qui a une obligation de loyauté et d’exclusivité, venait de créer un centre de formation au Cameroun avec un club concurrent. Pour nous, il est donc totalement justifié d’interrompre le contrat de travail du joueur en question. Nous sommes très sereins sur la suite de la procédure. »

Laurent HESS