OM – Mercato : licenciement, Prud’hommes… Les dessous du dossier Adil Rami

On le pressentait, c’est désormais officiel : Adil Rami (33 ans) a été licencié par l’OM pour faute grave. L’affaire se jouera devant les tribunaux.

Si l’Olympique de Marseille est allé au bout du délai légal pour sa procédure disciplinaire à l’égard d’Adil Rami, le verdict est tombé tard lundi soir : Adil Rami (33 ans) ne rejouera plus pour le club phocéen, licencié pour faute grave.

Sous contrat jusqu’en juin 2021, le Champion du Monde aurait reçu hier la notification de sa sanction selon les informations de « L’Equipe ». Accusé de manquement extrasportif (une participation à Fort Boyard et à un défilé de mode alors qu’il était blessé), Rami a bel et bien l’intention de se défendre.

Un rebond aux USA ou en Turquie ?

Considérant que tous les éléments n’étaient pas réunis pour valider la faute lourde, soutenu par l’UNFP qui avait déjà communiqué sur le sujet avant même la notification de la sanction, Adil Rami serait déterminé à trainer l’OM devant le conseil des prud’hommes. La bataille juridique ne fait donc que commencer pour le défenseur.

S’entraînant pour l’heure tout seul avec un préparateur physique, l’ancien Milanais et Sévillan pourrait rebondir en MLS au Los Angeles Galaxy ou en Turquie où il est régulièrement envoyé ces dernières semaines.

Arnaud Carond