OM : quand Villas-Boas met un énorme coup de pression à son président

true

L’entraîneur de l’OM, André Villas-Boas, n’a pas été tendre avec son président Jacques-Henri Eyraud lors de sa conférence de presse.

De toute évidence, André Villas-Boas n’était pas au courant. Et l’entraîneur de l’OM a donc mis les choses au point, lors de sa conférence de presse, sur la venue au club d’un certain Paul Aldridge. Ce dernier, arrivé à Marseille par l’entremise de Jacques-Henri Eyraud, le président, afin de faciliter des contacts (et surtout des ventes…) avec le marché anglais.

Voici ce qu’a donc déclaré André Villas-Boas : « C’est une décision prise par Jacques-Henri Eyraud, qu’Andoni m’a expliquée la semaine dernière. C’est au président de justifier ce choix. Je ne pense pas en tout cas que ça facilite les ventes vers les clubs anglais, mais bon… Au président de s’expliquer. J’ai appris cette décision avec surprise, mais je ne veux pas trop la commenter. Je n’étais pas informé de sa décision (de JHE de prendre Aldridge), mais je respecte. Je l’ai lu dans l’Equipe, mais sur notre site il n’y avait rien. C’est à lui et Frank de gérer le côté économique, de voir s’il faut vendre des joueurs ou l’entraineur… »

Commenter sans commenter, tout un art que maîtrise bien le technicien portugais…

 

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!