OM - Rachat : McCourt rend la conclusion de son enquête sur Ajroudi
par Bastien Aubert

OM - Rachat : McCourt rend la conclusion de son enquête sur Ajroudi

Mohamed Ajroudi, intéressé par le rachat de l’OM, s’est défendu des attaques dont il fait l’objet dans L’Équipe. Le clan McCourt ne change pas de position.

Mohamed Ayachi Ajroudi devait garder sa langue, on entend plus que lui ! L’homme d’affaires tunisien fait le tour des chapelles pour évoquer son projet de rachat de l’OM. Dans son édition du jour, L’Équipe lui ainsi offre la vedette dans un dossier qui respire l’optimisme... chez l’intéressé. 

« Vous savez, on a chargé deux banques de travailler, je suis confiant, insiste Ajroudi. Si on prend des banquiers, ça veut dire qu’ils ont une tâche à remplir, et on les paie pour ça. Il faut laisser du temps au temps. Il y a toujours un acheteur et un vendeur. Je laisse les banquiers faire. C’est tout. C’est un plaisir de faire des affaires dans le sport. On ne va obliger personne à se stresser ou à faire autrement. »

« Il faudrait maintenant que la plaisanterie cesse »

Lors de son échange, ce même Ajroudi n’a toutefois jamais voulu entrer dans le détail et expliquer où en était le processus et confirmer si, oui ou non, il était entré en contact avec Frank McCourt. « Il n’y a aucune offre, aucun contact, aucune discussion de quelque nature, martèle de son côté une porte-parole du propriétaire actuel de l’OM. Le club n’est pas à vendre, il faudrait maintenant que la plaisanterie cesse. Cela ressemble à une campagne de déstabilisation. » L’homme d’affaires américain estime ainsi avoir apporté toutes les preuves de son engagement à l’OM devant la DNCG, le 2 juillet, balayant toute perspective de vente. Jusqu’à quand ?