OM : ses joueurs ne l’écoutent pas, Villas-Boas pourrait perdre patience

true

L’OM devra faire sans trois éléments majeurs pour la venue, le week-end prochain, du SCO d’Angers au Vélodrome. Villas-Boas râle, mais les cartons s’accumulent.

A première vue, le tableau est idyllique du côté de l’OM. Une place de dauphin en Ligue 1, un parcours qui se poursuit en Coupe de France, des joueurs réguliers dans leurs performances et une ambiance de rêve au stade Vélodrome à chaque rencontre.

Seule ombre au tableau, et on ne parle pas du récent coup de gueule d’André Villas-Boas au sujet de Paul Aldridge, les cartons jaunes récoltés par les Olympiens. 49 récoltés depuis le début de saison, soit près de 2,5 par match, comme le rappelle justement le quotidien, La Provence. Résultat, l’OM est dans ce domaine le plus mauvais élève du championnat et devra, le week-end prochain, faire sans Payet, Sarr et Kamara pour la venue au Vel’ du SCO d’Angers.

Et ce ne sera pas la seule suspension du moment puisque le milieu de terrain Morgan Sanson est d’ores et déjà privé de 8e de finale de Coupe de France face au RC Strasbourg. Problème, et le quotidien marseillais fait bien de le souligner, André Villas-Boas a déjà fait part de son agacement face à ces innombrables avertissements. Lui qui, il y a plusieurs semaines, indiquait qu’il fallait mettre un terme à « ces avertissements infantiles ! »

De toute évidence, le technicien portugais n’est pas entendu. Et doit donc s’insurger sur le banc de touche en voyant ses hommes contester certaines décisions. Ce ne sont pas les propos de Kévin Strootman qui vont le rassurer. Car pour le Néerlandais, « C’est notre jeu. Nous jouons plus agressifs. Peut-être l’arbitre a-t-il donné des cartons facilement ? Je ne sais pas, mais le mien en était vraiment un… »

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!