OM : transfert, supporters… Alvaro se livre et raconte son accrochage avec Messi

A l’instar de Dario Benedetto, Alvaro fait figure de belle surprise du Mercato de l’OM. Le défenseur central s’est adapté à vitesse grand V.

C’est au micro de Breaking Foot, sur RMC, qu’Alvaro Gonzalez a raconté les coulisses de sa venue à l’OM. De son propre aveu, un départ de Villarreal cet été était loin d’être acquis. « A la base, je n’avais pas en tête de quitter Villarreal où je venais de passer trois ans. Je m’y sentais bien, j’allais devenir capitaine et m’installer comme quelqu’un d’important dans ce club. Mais j’avais besoin d’évoluer, dans ma vie et ma carrière. Comme une envie de changer d’air et de relever un nouveau défi. J’en ai parlé à mon agent, puis nous avons su, grâce à Andoni (Zubizarreta) que l’OM recherchait un défenseur central d’expérience », a déclaré le joueur.

Visiblement, la perspective de relever un nouveau challenge et la force de persuasion du duo Zubizarreta – Villas-Boas ont suffi à le convaincre. « C’était le bon moment de sortir de cette « zone de confort ». Et quoi de mieux qu’une terre de football comme Marseille pour vivre une nouvelle aventure? Andoni me connaissait bien, avec ces neuf années durant lesquelles j’ai évolué en Liga. J’ai parlé avec le « Mister » (André Villas-Boas) qui m’a expliqué ce qu’il attendait de moi : du caractère, de l’expérience et le sens tactique appris en Espagne… »

Une ambiance unique au Vélodrome

Alvaro découvre donc l’OM et la Ligue 1. Et plus particulièrement l’ambiance du Vélodrome qu’il trouve déjà unique. « Ce qui m’a le plus surpris, c’est la passion pour le football que j’ai vue dans les stades. J’ai connu deux matchs au Vélodrome. Le dernier contre St-Etienne est sûrement la plus belle ambiance que j’ai connue dans un stade. Les deux matchs à l’extérieur, à Nice et Nantes, m’ont aussi surpris en termes d’atmosphère. C’était chaud et intense. Et donc très motivant pour nous sur le terrain. »

Un échange mythique avec Messi

Enfin, le défenseur espagnol est revenu sur une anecdote mythique le concernant, à savoir un accrochage verbal avec Lionel Messi, lors d’un derby Espanyol – FC Barcelone en 2015-16 qui avait fait beaucoup parler. « C’est une anecdote assez marrante. C’était une période avec trois derbies consécutifs Espanyol-Barça. Des matchs d’une grande intensité. On s’est répondu du tac-au-tac. Je lui lance: « Tu es vraiment petit, minuscule. » Il me regarde et me répond: « Toi, tu es vraiment nul au football ». J’ai eu le mot de la fin en lui disant: « Oui, on a raison tous les deux. » On a rigolé ensemble et cette histoire a beaucoup fait sourire en Espagne. »

Maxime Tauzin