OM : une grande victoire de Villas-Boas pointée du doigt

false

André Villas-Boas, l’entraîneur de l’OM, a réussi à remettre Jordan Amavi sur de bons rails. Ce qui n’était pas une mince affaire.

Avec un seul latéral gauche de métier dans l’effectif de l’OM, André Villas-Boas était bien conscient que redonner confiance à Jordan Amavi était un chantier d’importance. Au vu de ses performances récentes, cela semble chose faite.

Sur le plateau du Canal Football Club, Habib Beye a tenu à mettre en valeur la belle prestation du latéral face à Brest. « C’est assez incroyable, il était sifflé par le Vélodrome, il n’arrivait plus à jouer. Et Villas-Boas s’est surtout concentré sur lui, à le garder dans ce match. Dans ses performances, on voit qu’il est en confiance parce qu’il défend en avançant avec beaucoup d’intensité. Il a un volume de courses qu’on avait pu voir par le passé quand il avait été international français. Il va au bout de ses actions. Dans tout ce qu’il fait il essaie de faire mal à l’adversaire. »

 

Pour Beye, tout le mérite en revient donc à Villas-Boas qui a réussi à trouver les ressorts pour remettre son joueur d’aplomb. « Il a retrouvé l’envie de jouer et c’est la force d’un entraîneur. On parle de la progression mais il y a aussi cette capacité à remettre un joueur en selle. Et Amavi est un peu le symbole de ce renouveau marseillais. »

Julien Pédebos

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014