Lancer le diaporama
Mercato : les 10 grands perdants de l’été 2015
+10
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

Mercato : les 10 grands perdants de l’été 2015

Au grand jeu du Mercato, il y a toujours des déçus, des joueurs en situation difficile, des dirigeants critiqués, des entraîneurs insatisfaits… Inspiré par l’affaire David De Gea, « But ! Football Club » dresse son Top 10 de l’été 2015.

Au grand jeu du Mercato, il y a toujours des déçus, des joueurs en situation difficile, des dirigeants critiqués, des entraîneurs insatisfaits… Inspiré par l’affaire David De Gea, « But ! Football Club » dresse son Top 10 de l’été 2015.

1. David De Gea (Manchester United, 24 ans):

Son transfert avorté au Real Madrid dans les tout derniers instants du Mercato restera à coup sûr le flop de cet été 2015. Une véritable douche froide pour le portier espagnol qui touché du bout des doigts son rêve de revêtir la tunique Merengue. Passé du onze-type aux tribunes d’Old Trafford, le gardien mancunien devra patienter au moins jusqu’à l’ouverture du marché hivernal en espérant, cette fois-ci, que tout soit fait dans les temps.

2. Vincent Labrune (président de l’OM)

Tenu pour responsable du départ de Marcelo Bielsa mais encore de l’échec du recrutement d’un “numéro 9” (le dossier Lamela !), le président délégué phocéen risque de vivre une saison bien compliquée si les résultats de l’OM ne s’améliorent pas. Certains supporters ont même déjà prévu de manifester contre lui lors du prochain match au Vélodrome.

3. Wissam Ben Yedder (Toulouse FC, 25 ans):

Désireux de connaître une nouvelle expérience, l’attaquant toulousain s’est heurté au refus de ses dirigeants de le céder. Le Téfécé n’a pas donné suite à une offre de dernière minute de l’Olympique de Marseille. Au club depuis 2010, le Franco-tunisien doit regretter de s’être toujours bien comporté en véritable professionnel, lui qui a laissé transparaître son mécontentement sur les réseaux sociaux.

4. Salvatore Sirigu (Paris Saint-Germain, 28 ans) :

Annoncé partant tout l’été, Salvatore Sirigu va poursuivre l’aventure au Paris Saint-Germain.  Mais les prochains mois s’annoncent difficiles pour le portier international italien. Poussé sur le banc par Kevin Trapp, l’ancien gardien de Palerme va devoir se contenter du rôle de doublure cette saison. Aucun club ne s’est réellement manifesté durant le Mercato pour le sortir de cette situation compliquée… et inédite pour lui dans la Capitale.

5. Arsène Wenger (entraineur d’Arsenal) :

Après Mesut Ozil en 2013 et  Alexis Sanchez en 2014, les supporters d’Arsenal pouvaient légitiment espérer d’une nouvelle star cette été. Et pourtant, il n’en a rien été malgré les moyens colossaux à disposition des Gunners pour recruter (250 M€ selon le conseil d’administration du club !). Le coach alsacien n’a pas su convaincre Karim Benzema de quitter le Real Madrid, ni attirer Edinson Cavani dans ses filets. Raillés pour son incapacité à jouer le titre en Premier League, les Gunners paraissent, une fois de plus, pas assez armé offensivement pour faire face à ses concurrents.

6. Leonardo Jardim (entraîneur AS Monaco) :

Sur le plan économique, difficile de faire mieux que les Monégasques qui ont généré une plus-value sur les transferts avoisinant les 100 M€ ! Néanmoins, une victime est à déplorer : Leonardo Jardim. Le coach portugais doit apprendre à composer avec une équipe profondément remaniée, avec la perte de plusieurs cadres de la saison dernière et l’incertitude concernant les nouveaux arrivants, qui, certes, ne manquent pas de talent.

7. Hugo Lloris (Tottenham, 28 ans):

Rien ne se passe vraiment comme prévu pour le capitaine des Bleus depuis son arrivée Outre-Manche. Année après année, Tottenham déçoit et peine à se faire une place dans le Big Four. A 28 ans, l’ancien lyonnais semblait enfin décidé à trouver un club à la mesure de son talent. Mais Manchester United, intéressé par son profil, n’a jamais transmis d’offre concrète à ses homologues londoniens, préférant aller chercher Sergio Romero, beaucoup moins cher.

8. François Clerc (ASSE, 32 ans) :

Titulaire indiscutable il y a un an et demi, le Bressan n’en finit plus de glisser dans la hiérarchie. Invité au départ, l’ex-international tricolore (13 capes) n’a pas trouvé de nouveau point de chute à un an de la fin de son bail. Barré par Kévin Théophile-Catherine (qui vient tout juste de se blesser !), l’ancien Lyonnais a vu débarquer la concurrence du jeune Kévin Malcuit. De quoi le reléguer en troisième choix ?

9. Axel Witsel (Zenit, 26 ans):

A 26 ans, Axel Witsel souhaitait franchir un nouveau cap dans sa carrière et quitter le Zenit Saint-Pétersbourg dès cet été. Elément essentiel de la formation russe, le Belge a vu son transfert être bloqué par ses dirigeants. Plusieurs clubs s’étaient positionnés dont la Juventus Turin et le Milan AC. Pas rancunier, l’ancien benfiquiste a affirmé qui serait concentré sur les objectifs de l’équipe…au moins jusqu’à janvier.

10. Ismaël Bangoura (FC Nantes, 30 ans) :

Au sein d’un secteur offensif désormais ultra-bouchonné au FC Nantes, Ismaël Bangoura est toujours là. Le Guinéen, à l’origine de l’interdiction de recruter des Canaris la saison passée, a été proposé à de nombreux clubs sans succès. Son nom a même circulé sur des destinations aussi improbables que risibles (l’ASSE). Sur les derniers jours, tout était quasiment acté pour son départ à Créteil (Ligue 2) en prêt mais, visiblement, le club francilien hésite de plus en plus à signer les papiers. La guigne jusqu’au bout ?

[gallery]

Anthony MENDES (avec A.C)

Albums Photos