FC Nantes : cet ex-Canaris est tombé amoureux de la Turquie

false

Ce lundi, jour de France – Turquie, Olivier Veigneau (ex-FC Nantes) a évoqué sa vie dans le Bosphore … Et sa volonté d’y rester longtemps.

Pilier du FC Nantes (2011-2015) et ancien capitaine des Canaris, Olivier Veigneau sera un spectateur attentif de France – Turquie, lui qui depuis cinq saisons évolue dans le championnat local à Kasimpasa. Loin des clichés sur le football turc (retards de paiement, ambiances dangereuses, etc.), le défenseur s’épanouit en Super Lig et l’a fait savoir à « Ouest-France ».

« On envisage même l’avenir ici »

«  Il n’y a eu aucun débordement. Les supporters viennent au match, les visiteurs remplissent le parcage. Il n’y a pas d’incident. C’est un exemple à suivre. C’est malheureux quand je vois les préfectures qui interdisent les déplacements en France. La Turque est réputée pour avoir des supporters très chauds mais les derbies à Istanbul se passent sans problème », rappelle Veigneau.

Tombé amoureux du pays et de la ville d’Istanbul où il vit, fan des infrastructures dans lesquelles il évolue, l’ex-Nantais ne se voit pas forcément revenir en France : « Je suis à 9 mois de la fin de mon contrat. On envisage même l’avenir ici. Mes enfants sont bien à l’école. Mon fils parle turc, anglais. Ma fille va suivre le même chemin. Ça ne me dérangerait pas de rester vivre ici. Je ne suis qu’à trois heures de vol de Nice. Aujourd’hui, je n’ai pas entamé de processus de rapatriement. On verra avec le club si je continue en tant que joueur ou s’ils ont besoin de moi pour autre chose ».

Arnaud Carond