FC Nantes : Christian Gourcuff s’agace encore de l’arbitrage français

true

Privé de sa charnière centrale titulaire, Christian Gourcuff va devoir bricoler ce samedi pour Stade Brestois – FC Nantes.

En ce moment, Christian Gourcuff est un peu tendu. Après quatre défaites consécutives en Ligue 1, son FC Nantes commence lentement mais surement à glisser vers la 2e partie de tableau et la préparation du match de Brest, samedi soir (20 heures), n’est guère engageante puisque le technicien sera privé de sa charnière centrale Pallois – Girotto, suspendue pour ce déplacement à Francis Le Blé.

Christian Gourcuff : « Je vais faire des essais… »

Comme il l’a laissé entendre hier, le technicien breton travaillera sa charnière Basila – Wagué lors des huis-clos qu’il a décrété d’ici au match. Une charnière qui n’a pas pu vivre pendant la trêve internationale à son grand désarroi. « On ne l’a pas travaillée puisque Thomas (Basila) n’est revenu qu’hier, que Molla (Wagué) est rentré malade. Ça sera inédit de toute façon puisque les deux titulaires sont absents. Je vais faire des essais, mais les joueurs sont là toutes les semaines à l’entraînement et on se prépare aussi à ces situations-là », a glissé Gourcuff.

Si la suspension d’Andrei Girotto se fait suite à trois cartons jaunes, celle de Nicolas Pallois – pour avoir eu des mots avec l’arbitre après le match de Bordeaux – lui reste en travers de la gorge : « Cette nouvelle suspension, c’est… Je ne veux pas polémiquer là-dessus, mais ça dénote de l’arbitrage français ».

Dennis Appiah pas inquiet par la défense inédite

Du côté de Dennis Appiah, qui fera son retour à droite de la défense pour ce match, on ne s’inquiète pas de ces nouveaux changements défensifs chez les Canaris : « J’ai pas mal joué avec Thomas (Basila) ou Molla (Wague), on va donc essayer de retrouver vite des automatismes. En tout cas, on fait suffisamment confiance aux joueurs qui jouent peu pour que, quand on fait appel à eux, ils soient performants. Quand les joueurs arrivent dans l’équipe, il faut les mettre à l’aise le plus possible, les aider et communiquer avec eux pour que ça le fasse le plus rapidement possible sur le terrain ».

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008