FC Nantes : comment les Kita ont raté l’attaquant en vogue de la L1

Avec 4 buts et 6 passes décisives depuis le début de la saison, Islam Slimano (AS Monaco) est en feu. Et dire qu’il aurait pu jouer au FC Nantes…

Même si le FC Nantes n’a pas à se plaindre de sa première partie de saison jusqu’à présent, cela aurait pu être encore mieux. Car s’il manque une chose aux Canaris, c’est un buteur. Or, l’un des attaquants brillants le plus à l’heure actuelle en Ligue 1, Islam Slimani (AS Monaco), aurait pu jouer chez eux. Dès 2013.

Dans son édition du jour, France Football est revenu sur ce transfert avorté. « En bon ancien de la Maison Jaune, Vahid Halilhodzic recommande chaudement son poulain de la sélection algérienne à son club chéri, qui remonte en Ligue en cet été 2013. Très vite, les Canaris s’intéressent au Fennec. »

« L’affaire semble très bien engagée et Slimani doit signer chez les Canaris pour une indemnité de transfert de 250.000€. Mais le deal capote. Les Kita père et fils, qui ont décidé de prendre eux-mêmes les négociations en main, ne proposent finalement que 150.000€ payables en trois fois, et un salaire pour le joueur diminué d’un tiers. Vexé, les représentants de Slimani prétextent une fatigue liée au ramadan pour demander une pause dans les discussions. Ils ne reviendront plus et filent illico à Lisbonne, où le Sporting, lui, est prêt à satisfaire les conditions demandées par Slimani… »

R.N.