FC Nantes : depuis l'Italie, Claudio Ranieri donne tort à Waldemar Kita
par Raphaël Nouet

FC Nantes : depuis l'Italie, Claudio Ranieri donne tort à Waldemar Kita

L'ancien entraîneur des Canaris a réalisé un petit miracle en menant la Sampdoria Gênes au maintien. Au temps pour ceux qui le disaient fini.

Débutée sous les meilleurs auspices à l'été 2017, l'aventure de Claudio Ranieri au FC Nantes s'était conclue de façon négative au terme de la saison. Une incompréhension entre l'entraîneur italien et Waldemar Kita le jour des 75 ans du club avait rompu le contrat de confiance. Par la suite, le patron des Canaris avait clairement dit que le technicien de 69 ans était en bout de route. Et c'est vrai que son expérience catastrophique à Fulham dans la foulée pouvait le laisser penser.

Mais Claudio Ranieri vient de réaliser un rebond extraordinaire. Débarqué à la Sampdoria Gênes le 12 octobre dernier, alors que l'équipe était avant-dernière avec trois petits points, le Bricoleur a assuré son maintien à quatre journées de la fin. Mieux : il est devenu le premier coach à rester invaincu contre les clubs des quatre grandes villes que sont Turin, Milan, Rome et Gênes (9 victoires, 1 nul).

Sa capacité à fédérer son groupe, à lui redonner confiance tout en lui faisant jouer un football enthousiasmant lui a valu les honneurs de la presse italienne, notamment La Gazzetta dello Sport. Pour qui il est loin d'être fini…