FC Nantes EXCLU – Veigneau : « J’ai fondu en larmes dans leurs bras »

LOSC, OL – Mercato : Benjamin André prêt à envisager un bras de fer au Stade Rennais ?

Olivier Veigneau, l’ancien capitaine du FC Nantes parti cet été à Kasimpasa, a quitté le club avec des souvenirs plein la tête. Notamment à la Beaujoire.

But! Nantes : Quels souvenirs et contacts gardez-vous au FCN ?

Olivier VEIGNEAU : J’ai pris plaisir à dire au-revoir à tout le monde. Ce n’était pas des adieux ! Il y a énormément de monde avec qui j’ai pu travailler, jouer ou que j’ai pu côtoyer au FC Nantes, qui vont me manquer car tous les gens ont été vraiment sympas. Ils ont tout fait pour que ces quatre années se passent bien, dans les meilleures conditions.

Et la Beaujoire ?

Oui, forcément, les supporters ! D’ailleurs, c’était un peu bizarre, contre Angers, de les saluer à la fin du match rapidement, après être sorti blessé. Ce n’était pas la meilleure des fins pour moi, mais j’ai pris énormément de plaisir à la Beaujoire à entendre les supporters chanter, à nous pousser jusqu’au bout. C’est l’essence du club. Les supporters doivent continuer à chanter, à encourager et les joueurs doivent les respecter, eux qui se déplacent en nombre et nous aident à remplir nos objectifs.

Quelle image vous a le plus marqué ?

Il y en a énormément mais le soir de la montée, quand les supporters ont envahi la pelouse, c’était un moment magique, inoubliable. Je me souviens être allé voir ma femme, mon fils et mon père en tribunes : j’ai fondu en larmes dans leurs bras. C’était un grand moment !

Par Charles Guyard, à Nantes

Retrouvez l’intégralité de l’interview d’Olivier Veigneau dans But! Nantes, en kiosque ou sur notre boutique en ligne

but nantes