par julien.perez

FC Nantes : la Brigade Loire appuie avec force le départ de Waldemar Kita

Les membres de la Brigade Loire se félicitent de la rumeur du moment concernant un éventuel départ de Waldemar Kita de la présidence du FC Nantes.

Les membres de la Brigade Loire se félicitent de la rumeur du moment concernant un éventuel départ de Waldemar Kita de la présidence du FC Nantes

Après l'abandon du projet de nouveau stade à Nantes ce lundi, les membres de la Brigade Loire n’ont pas tardé à réagir concernant la position fragilisée de Waldemar Kita à la tête du FC Nantes. Avant toute chose, ils ont mis l’accent sur ce projet qu’ils considéraient déjà comme farfelu avant son arrêt par la mairie de la ville.

« Lancé en septembre 2017 sans aucune forme préalable de dialogue, de débat et d’implication des citoyens, le projet YelloPark fut dans son ensemble un échec cuisant. Un projet inadapté et non financé, qui laissait apparaître de graves erreurs d’appréciation quant aux attentes des citoyens nantais et aux enjeux du développement du FC Nantes. Nantes Métropole et le FC Nantes, persuadés de répondre aux attentes du grand public, ont fait preuve tout au long de ce projet d’un amateurisme et d’un manque de transparence qui n’ont eu d’égal que leur mépris vis-à-vis de l’opposition », peut-on ainsi lire dans un communiqué.

La Brigade loire ne prend pas que Kita à témoin, mais met la maire Johanna Rolland dans le même sac que le président du FC Nantes. « La gestion du dossier par Johanna Rolland et Nantes Métropole est grandement responsable de ce fiasco, poursuit le communiqué. En choisissant de ne consulter aucune des parties impactées avant le lancement du projet, en refusant d’impliquer véritablement riverains et supporters dans le processus décisionnel, en ignorant les avertissements de la société civile nantaise, Johanna Rolland et sa majorité ont donné naissance à un projet hors-sol, démesuré et dangereux. »

Enfin, la BL pousse pour que Kita quitte enfin la présidence du FC Nantes, chose entendue pour eux depuis des siècles : « Son jusqu’au-boutisme fait de lui l’unique responsable de l’état de décrépitude dans lequel se trouve le club. Waldemar Kita doit désormais quitter le FC Nantes dans les meilleurs délais et ainsi permettre sa reconstruction dans un climat apaisé. » Voilà qui est clair.

JP