FC Nantes : la qualification contre Châteauroux a épargné une polémique à Halilhodzic

Résultats amicaux : le FC Nantes et le RC Strasbourg gagnent, Lens piétine

Si le FC Nantes a obtenu une qualification probante en 16es de finale de la Coupe de France face à Châteauroux (4-1), une petite polémique a bien failli obscurcir le tableau.

Vahid Halilhodzic n’a pas caché sa satisfaction d’avoir vu une équipe du FC Nantes remaniée s’imposer sans coup férir devant Châteauroux vendredi à la Beaujoire en 32es de finale de la Coupe de France (4-1).

« J’avais demandé que tout le monde soit prêt avec la série qui nous attend. Les gars ont affiché leur qualité, leur détermination, a-t-il déclaré après coup. J’ai beaucoup insisté cette semaine sur le fait que c’était un match piège, le premier de l’année. J’avais mis beaucoup de pression sur mes gars, ils n’avaient pas le droit de se rater. Je suis forcément content de mes joueurs, de leur détermination. Je félicite le comportement de mes gars. Ça me prouve que je peux compter sur beaucoup de joueurs. »

Au sein d’un schéma en 3-4-3 assez inhabituel, trois joueurs ont marqué des points : Imran Louza, Anthony Limbombe et Kalifa Coulibaly. Lucas Evangelista aurait très bien pu figurer parmi les bons élèves de cette rencontre mais il a terni son tableau personnel. Tout seul, comme un grand.

Alors que Sekou Condé a fauché en retard l’ailier belge dans la surface, le Brésilien du FC Nantes s’est en effet avancé et imposé pour frapper le penalty. Limbombe était pourtant parti pour se charger de la sentence avant de se prendre un stop. Evangelista a alors a envoyé sa frappe croisée du gauche sur le poteau gauche de Contreras, qui était parti du bon côté. Une petite polémique sans conséquence pour le FC Nantes, la qualification faisant oublier ce couac.

JP