FC Nantes : le centre de formation sacrifié par Waldemar Kita ?

false

Faute de ne pas trouver un moyen pour son futur centre d’entraînement, Waldemar Kita a pris le risque de faire déclasser son légendaire centre de formation.

Le quotidien du FC Nantes ne pouvait pas se nourrir uniquement d’amour et d’eau fraîche. Il fallait bien qu’un nuage assombrisse le ciel radieux qui s’est dégagé sur les bords de l’Erdre cette saison. Le cumulus en question est ciblé : le centre d’entraînement.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

20 Minutes rappelle que Waldemar Kita veut tout faire pour doter le FC Nantes d’un nouvel outil de travail, surtout après avoir perdu la construction de son stade en début d’année. Le président des Canaris jetterait même une partie de son énergie dans ce sujet qui crée « des dissensions en interne. »

Délocaliser le lieu loin de la Jonelière est un axe privilégié par le clan Kita, qui se heurte pour l’instant aux limites de la territorialité. Se dégager un horizon plus loin de Nantes ne serait donc plus exclu par la direction des Canaris.

En attendant, les longueurs dans ce dossier vont sans engendrer une perte de crédibilité pour le centre de formation. « Plus ennuyeux, le centre de formation ne va pas pouvoir prétendre à la catégorie Prestige, mise en place la saison prochaine, et va stagner en Catégorie 1A, explique le quotidien gratuit. Les conséquences ? Une image écornée qui ne facilite pas le recrutement de jeunes joueurs, des places en moins (60 au lieu de 80) et des indemnités de formation revues à la baisse (60.000 euros au lieu de 90.000 euros). » L’orage gronde.

Bastien Aubert