FC Nantes : le futur repreneur prend un nouveau coup de pression !

Le processus de rachat du FC Nantes devait être examiné ce mardi devant la DNCG. Ce n’est que partie remise, mais l’urgence a déjà été décrétée dans ce dossier !

L’information a fuité lundi dans la matinée : la DNCG ne recevra pas les dirigeants du FC Nantes aujourd’hui. Cette entrevue aurait probablement permis de dissiper une partie du mystère qui entoure les négociations entre Waldemar Kita et le fonds d’investissement britannique porté par Benjamin Leigh Hunt.

Ce sera pour une autre fois puisque le dossier nantais ne figure pas à l’ordre du jour de la réunion de l’instance. Ce n’est que partie remise, affirme L’Équipe dans son édition du jour. Une prochaine date n’a toutefois pas été communiquée au FC Nantes par la DNCG. Cela n’est pas de nature à rassurer les acteurs locaux, notamment de la mairie et de la métropole, propriétaire de la Beaujoire et de la Jonelière.

« On n’a pas été informés officiellement de la vente en cours, souffle le premier adjoint à la maire et 3e vice-président de la métropole, Pascal Bolo. L’hypothèse, c’est qu’ils attendent que ça se fasse concrètement, ce qui n’est pas critiquable. Après, contractuellement, ce sera une obligation, il y aurait des choses à discuter avec l’éventuel repreneur sur les objectifs, les moyens, la question du stade. On est aussi en négociations avec le club sur les nouveaux moyens à mettre à disposition de l’équipe féminine et du centre de formation, pour qu’il garde son rang. Il faut que ça avance, car il y a une certaine urgence. » 

JP