FC Nantes : l’enquête sur Waldemar Kita arrive à son terme, un premier coup dur

true

Dans le cadre d’une enquête sur une éventuelle fraude fiscale, le président du FC Nantes Waldemar Kita a vu la justice réaliser des saisies.

Alors que la gestion quotidienne du FC Nantes et la préparation du FC Nantes occupe son esprit, Waldemar Kita doit composer avec une épine de plus en plus encombrante dans le pied. A savoir l’enquête pour fraude fiscale présumée qui le vise depuis 2017 suite aux révélations des Panama Papers sur une supposée dissimulation d’argent et l’existence d’avoirs offshore.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

Comme le révèle l’Equipe, le Parquet financier arrive au bout de l’enquête qui pourrait concerner un montant de plusieurs millions d’euros. Et dans ce cadre, la justice a opéré à des saisies préliminaires, notamment celle du yacht du président du FC Nantes, K Grace, qui appartiendrait justement à une structure offshore aux Iles Vierges britannique.

Comme l’explique le site du quotidien, cette saisie permet de « sécuriser la preuve d’une infraction et permettre ultérieurement, en cas de condamnation, leur confiscation à titre de peine ». Même si ce dossier épineux avait notamment coûté à Waldemar Kita le projet Yellopark suite à la prise de distance de la mairie, le président du FC Nantes s’est toujours défendu sur le sujet. « M. Kita et ses avocats n’ont absolument pas l’intention de se prêter à une enquête effectuée par voie de presse interposée. Par respect pour l’institution judiciaire, ils ne répondront qu’aux seules questions qui seraient éventuellement posées par la justice », ont-ils par ailleurs répondu à l’Equipe dans ce dossier.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014