FC Nantes : l’étonnant engagement de Fernando Aristeguieta

Footballeur engagé, Fernando Aristeguieta a décidé de militer pacifiquement contre le pouvoir en place au Venezuela.

Considéré comme un flop sympathique au FC Nantes, Fernando Aristeguieta est rentré au pays où il a récemment signé avec le FC Caracas. L’occasion pour « El Colorado » de s’engager… politiquement contre le gouvernement de son pays, le Venezuela.

Dans une interview à Brut, Aristeguieta a dénoncé la répression policière du régime de Nicolas Maduro, qui a fait 120 victimes en quatre mois : «Le problème des manifestations, c’est que les forces de l’ordre et les militaires défendent le gouvernement. Les manifestations commencent de manière pacifique, jusqu’à ce qu’arrive la police nationale pour jeter des bombes lacrymogènes et tirer des billes de plomb.»

Une prise de position qui l’honore et qui s’explique par la perte d’un de ses amis, Miguel Castillo, dans les violences du mois de mai : «Nous (les sportifs) avons beaucoup plus d’influence que les citoyens communs. C’est un type de protestation pacifique très utile qui permet de toucher tous les Vénézuéliens.»

Arnaud Carond