FC Nantes, LOSC : une injustice contre René Girard profite à Ranieri ?

Le parcours de Claudio Ranieri à la tête du FC Nantes rappelle celui de René Girard au LOSC. Mais ne suscite pas forcément les mêmes commentaires.

Existe-t-il deux poids, deux mesures entre les entraîneurs étrangers exerçant en Ligue 1 et leurs collègues tricolores ? Certains observateurs vous diront que les premiers sont jugés plus durement, d’autres que leur présence empêche certains techniciens français tout aussi compétents de faire leur trou dans notre championnat. Invité de 19h30 PM vendredi soir, Rio Mavuba n’est pas loin de considérer, lui, qu’à résultats égaux, un coach étranger tire davantage de gloire.

Ranieri glorifié quand René Girard « en prenait plein la tête »

Pour appuyer son propos, l’ancien capitaine du LOSC met en parallèle le parcours de René Girard à la tête des Dogues en 2013/14 et celui de Claudio Ranieri au FC Nantes depuis le début de la saison : « C’est un sentiment que j’ai sur les entraîneurs étrangers en général. Par exemple, on fait une saison avec René Girard où on est troisième, il en prenait plein la tête… Aujourd’hui, Ranieri, qui avec Nantes est troisième en ne faisant que des 1-0, est presque glorifié parce qu’il tire le meilleur de son groupe. »

À noter que la réponse de Mavuba concernait en premier lieu Marcelo Bielsa, l’actuel entraîneur du LOSC, considéré comme un génie par certains amateurs de beau jeu, alors que les résultats des Dogues en ce début de saison se situent très loin des attentes.

Sylvain Opair