FC Nantes – Mercato : FC Porto, OM, OL … Valentin Rongier se livre comme jamais sur son futur !

A l’occasion d’un entretien en vidéo diffusé sur YouTube, Valentin Rongier (FC Nantes) a disserté en toute franchise sur les rumeurs le concernant. Morceaux choisis.

Sergio Conceiçao a-t-il vraiment tenté de le faire venir à Porto ?

« Oui . Mais je suis très heureux d’être ici. Je me dis que c’est le destin. Si ça ne s’est pas fait, c’est qu’il y a une raison. Je ne sais pas de quoi l’avenir sera fait. Ce dont je suis sûr, c’est que Porto est un bon club et Conceiçao un entraîneur avec qui j’aime travailler. »

Les intérêts de l’OM et de l’OL ?

« Tu ne peux pas faire abstraction. Forcément, ça fait réfléchir sur ton avenir, sur ta vie an tant qu’homme. Cela permet de te dire que le travail que tu fais sur le terrain est bon mais, à côté de ça, il faut faire attention à ne pas se laisser déconcentrer et penser vraiment au foot. »

Son attachement à Nantes, l’une des raisons qui explique qu’il soit encore là ?

« Le club m’a confiance lors de ma prolongation en 2015. Les mots qu’ont eu Franck et Waldemar Kita au moment de ma blessure (rupture des croisés) ont été importants. Tout le monde m’a soutenu du début à la fin de ma blessure. Cela m’a touché. Je me suis dit qu’il ne faut jamais faire de coups bas dans le foot, encore moins quand le club t’offre toute cette confiance. »

Une carrière à la Totti au FC Nantes ?

« Franchement, je ne sais pas du tout. Ce qui est sûr, c’est qu’ici je connais tout. Cela fait 18 ans que je suis au club. Cela fait 5 ans que je suis en pro. Cela commence à compter. Je suis dans un confort ici : je suis capitaine en étant jeune, je sais que je vais jouer beaucoup de matchs mais je pense que j’ai besoin d’être mis en difficulté – que ce soit dans un autre club français ou à l’étranger – pour voir ce que je suis capable de faire et quel niveau je peux atteindre. On ne sait pas de quoi l’avenir est fait mais je n’ai pas de décision arrêtée dans ma tête… »

Arnaud Carond