FC Nantes – Mercato : Kita ne veut plus rien toucher sur le transfert d’Emiliano Sala

false
FC Nantes - Mercato : un nouveau frein pour recruter fait réfléchir Waldemar Kita

Avant de disparaître, l’attaquant du FC Nantes Emiliano Sala n’appréciait pas les relations tissées avec Waldemar Kita. Le président des Canaris s’en défend.

Le décès d’Emiliano Sala le 21 janvier restera un moment fort de la saison. Et bien au-delà. L’ancien attaquant du FC Nantes, disparu suite à un crash aérien, devait rejoindre pour Cardiff, et un club où il avait signé quelques jours auparavant un peu contre son gré. Ce mardi, à la veille d’un document choc, L’Équipe a rassemblé des témoignages sur les rapports entretenus par Sala et Waldemar Kita. Ceux-ci n’étaient pas très bons.

« Je ne veux pas parler avec Kita, je n’ai pas envie de m’énerver, c’est une personne qui me dégoûte quand elle est en face de moi, aurait ainsi glissé l’Argentin à un proche en janvier dernier. Lui, aujourd’hui, il veut me vendre à Cardiff car il va rentrer l’argent qu’il veut. Il ne m’a même pas demandé (mon avis), il ne s’intéresse qu’à l’argent. Je ne sais pas quoi faire… »

Mis devant les déclarations de son ancien joueur, Kita a tenté de se défendre dans le quotidien sportif. « Je suis surpris par ce qu’il dit lui-même car on avait une très bonne relation jusqu’au moment où il a changé d’agent, souffle le président du FC Nantes. Ces critiques sont très dures car ce n’est pas du tout moi. Il était très content (de partir), il l’a dit à tout le monde quand il est revenu au club. Il faut arrêter de faire croire aux gens qu’on l’a forcé à partir. Cardiff est responsable, pas Nantes. Après, je ne m’occupe pas du dossier car cet argent… Je n’aime pas. La preuve, je ne veux même pas de cet argent et peut-être que je ne le toucherai jamais. Gagner de l’argent sur quelqu’un qui est décédé, cela ne m’intéresse pas. »

JP