FC Nantes – Mercato : un flop des Canaris en veut beaucoup à Kita
par Alexandre Corboz

FC Nantes – Mercato : un flop des Canaris en veut beaucoup à Kita

Considéré comme l'un des plus grands flops du FC Nantes sous Waldemar Kita, Ismaël Bangoura estime avoir payé plus que de raison pour le litige perdu devant la FIFA.

Passé par le FC Nantes entre 2012 et 2016, Ismaël Bangoura restera dans l'histoire des Canaris comme l'un des pires choix de l'ère Waldemar Kita. Une arrivée libre en provenance d'Al-Nasr qui avait d'ailleurs valu au FCN d'être interdit de deux Mercatos par la FIFA. Un mauvais souvenir pour les supporters … Mais également pour l'attaquant international guinéen, aujourd'hui à Mulhouse (National 1) et qui est revenu sur ses années nantaises pour "Onze Mondial".

Son aventure ayant démarré par une suspension de quatre mois, Bangoura avait mal vécu la période : « Je n’ai pas joué pendant des mois et j’ai dû payer une grosse somme qui m’a coûté 6 millions d’euros. J’ai même perdu 4 à 5 kilos pendant cette période ! Sans aucun doute le moment le plus difficile de ma carrière ».

De bons rapports avec Der Zakarian, pas avec Kita

Le buteur de 35 ans en veut aussi beaucoup à Waldemar Kita, qu'il accuse pour ses quatre années compliquées qui ont suivi : « J’étais d’abord le bienvenu à Nantes, je m’entraînais bien, le coach Michel Der Zakarian comptait sur moi et je fais une bonne demi-saison en Ligue 2 (2 buts en 9 matchs). Et inexplicablement le président décide de me prêter dans un club au Qatar alors que je n’étais au courant de rien. Les gens ont cru que j’abandonnais le club parce qu’il était encore en deuxième division mais s’il y a quelqu’un qui a des comptes à rendre ce n’est pas moi, c’est le président qui a décidé de me prêter là-bas. J’y suis resté 1 an, le club est remonté en Ligue 1 et les problèmes sont intervenus. Après ma suspension, j’avais beau faire la différence d’un match à l’autre, j’étais condamné à rester sur le banc. J’ai demandé au président de me laisser partir ».