FC Nantes : prise de poids, spectacle… L’impact du coronavirus pourrait être lourd

true

Pour Cyril Moine, les joueurs seront forcément impactés par le confinement imposé du fait de la pandémie de coronavirus.

Préparateur physique du FC Nantes, Cyril Moine a évoqué la situation inédite de confinement imposé aux Canaris (ainsi qu’à tous les Français) pour éviter la propagation du coronavirus. En télétravail comme les joueurs, l’ancien bras droit de Vahid Halilhodzic essaie de soumettre des exercices divers et variés pour que le groupe nantais ne perde pas la forme.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

« J’espère surtout qu’ils vont être très sérieux… »

Cyril Moine, qui adopte un suivi à distance via des résultats de cardio-fréquence envoyés au travers d’une balise, redoute quand même un vrai relâchement comme il l’a fait savoir à « Presse Océan » : «Ce que j’espère surtout, c’est qu’ils vont être très sérieux, dans leur hygiène de vie et leur entraînement pour ne pas prendre de masse grasse. Être sportif de haut niveau, c’est avant tout un état d’esprit. Notre corps, c’est notre outil de travail. On ne doit pas trop se laisser aller. Mais vous avez des exceptions. Le risque, c’est d’avoir des joueurs qui vont arriver avec un, deux voire trois kilos en trop. Ce sera problématique… »

« Des matches qui ne vont pas ressembler à grand-chose »

Dans tous les cas, le staff nantais imagine une fin de saison poussive en Ligue 1. Que ce soit au niveau du spectacle ou des conditions physiques des uns et des autres : « Toutes les équipes sont handicapées de la même façon. On va avoir des matches au début qui ne vont peut-être pas ressembler à grand-chose. Ça ne sera pas terrible au niveau rythme. Mais ça sera pour tout le monde pareil. On se remettra tous progressivement en marche. Ça demandera une semaine, quinze jours. Il reste dix journées. »

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008