FC Nantes : qui es-tu, Oswaldo Vizcarrondo ?

Pour connaître les prochaines recrues du FCN, les supporters nantais n’auront bientôt plus qu’à jeter un œil à l’effectif du FC Caracas. Après Gabriel Cichero et Fernando Aristeguieta, un troisième joueur passé par le club vénézuélien devrait débarquer dans les prochaines heures du côté de la Jonelière : Oswaldo Vizcarrondo.

Cinq titres de champion en Amérique du Sud

La saison passée, c’est au FC Lanus, en Argentine, que ce stoppeur de 29 ans, prêté par le Club America de Mexico, évoluait. Avec succès puisque Lanus a terminé à la quatrième place du championnat d’ouverture et au troisième rang du championnat de clôture, terminant à chaque fois meilleure défense du pays (10 buts, puis 13 encaissés en 19 rencontres). Les dirigeants de Lanus espéraient d’ailleurs conserver Vizcarrondo et lui avaient proposé un contrat jusqu’en 2016.

Vizcarrondo a connu huit clubs différents au cours de sa carrière, entre le Vénézuela (le FC Caracas, son club formateur, puis le Deportivo Anzoategui), la Colombie (Once Caldas), l’Argentine (Rosario, Club Olimpo, Lanus), le Paraguay (Olimpia) et le Mexique (CA Mexico). Un parcours qui lui a permis de se forger un palmarès respectable, avec quatre titres de champions du Vénézuela avec Caracas et un autre en Colombie.

Il n’a en revanche jamais évolué en dehors du continent sud-américain.

Dans l’équipe-type de la Copa America 2011

Sélectionné en équipe nationale du Venezuela pour la première fois le 10 mars 2004 face au Honduras (victoire 2-1), Vizcarrondo compte 50 sélections (34 selon la FIFA, qui ne reconnaît pas certains matches amicaux). Il s’est particulièrement illustré lors de la Copa America 2011, que les Vénézuéliens avaient terminée à une surprenante quatrième place. Plusieurs médias sud-américains avaient d’ailleurs inclus l’arrière central à leur équipe-type de la compétition.

Défenseur parfois rugueux comme le sont beaucoup de stoppeurs sud-américains, Oswaldo Vizcarrondo est régulièrement averti mais rarement exclu (trois cartons rouges au cours de sa carrière). Il sait également utiliser sa grande taille (1,91 m) pour marquer des buts : il en compte 7 en sélection nationale (9 en comptant les matches non officiels).

Quelques vidéos

L’un des moments de gloire de Vizcarrondo : le 14 juin 2009, il inscrit de la tête un doublé qui offre la victoire à Olimpia dans le grand derby paraguayen contre Cerro Porteno (2-1).

Son passage au CA de Mexico s’est en revanche beaucoup moins bien passé (ce qui explique son prêt à Lanus)…

Pour finir, une très longue compilation de ses interventions :

Julien Demets