FC Nantes – Décès d’Emiliano Sala : deux mois après les faits, une première enquête est tombée

Intermédiaire du transfert d’Emiliano Sala du FC Nantes à Cardiff, Willie McKay a pris des risques avec l’attaquant argentin décédé le 21 janvier dans un crash aérien. 

Dans le tragique décès d’Emiliano Sala, l’étau se resserre autour de Willie McKay. Alors que la BACA (Association de charter aérien) a récemment invité la CAA (Autorité britannique d’aviation civile) à enquêter sur dix vols suspects organisés par l’agent qui avait organisé le vol tragique ayant conduit à la mort de Sala en partance de Nantes le 21 janvier, le club de Cardiff City a lui aussi appelé à une plus profonde investigation de la part des autorités.

Comme le rapporte le Telegraph, le club gallois désire une « enquête complète », permettant « la mise en place de garanties à l’échelle de l’industrie pour éviter toute nouvelle tragédie ». Pour le moment, la CAA n’a toujours pas indiqué si elle allait enquêter sur les dix autres vols suspects, qui correspondent à tous ceux organisés par McKay pour favoriser la signature de Sala à Cardiff (trajets de Neil Warnock à Nantes pour observer Sala, de l’Argentin à Cardiff pour discuter du contrat et passer sa visite médicale, de l’agent de Sala de Paris à Cardiff).

Ce qui est sûr, à l’heure actuelle, c’est que toute l’organisation autour de McKay n’est pas claire. La BBC révèle en effet que les McKay ont embarqué Sala dans pas moins de 7 vols illégaux à bas prix dans le cadre de son transfert hivernal.

La Air Charter Association, qui a mené l’enquête, parle d’un phénomène en pleine expansion…

JP

Supporters NANTAIS, votre APPLICATION 100% Canaris est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play