FC Nantes : Waldemar Kita, frein principal à l'arrivée d'un gros investisseur ?
par Julien Pédebos

FC Nantes : Waldemar Kita, frein principal à l'arrivée d'un gros investisseur ?

Alors que de nombreux clubs de Ligue 1 sont repris ou accompagnés par des investisseurs dernièrement, le FC Nantes échappe à cette mode.

Que ce soit Toulouse, le Stade Malherbe de Caen ou encore le Paris FC, plusieurs clubs français voient leur actualité chamboulée par l'arrivée d'investisseur. Le dernier deal qui a fait grand bruit est l'arrivée du royaume du Bahrein qui a repris 20% du club parisien ces derniers jours. Avec des perspectives de croissance pour le club forcément intéressantes.

Si les clubs français ont donc la cote, pourquoi un club comme le FC Nantes ne pourrait pas être accompagné ou repris dans un avenir proche ? Le potentiel est évidemment là avec un club historique et un public fidèle. Mais comme l'explique l'insider Emmanuel Merceron, le principal frein à ce type de deal se nomme tout simplement Waldemar Kita.

Interrogé par un twittos sur l'éventualité comparable à celui du Paris FC, l'insider a expliqué que le président nantais ne serait ouvert à l'arrivée d'investisseur qu'à une seule condition, « que des mecs paient et que lui reste en place ». Une condition qui, bien évidemment, ferme beaucoup de portes dans la mesure où une personne investissant dans le club aimerait forcément un minimum de pouvoir décisionnel...