FC Nantes : Waldemar Kita lavé de tout soupçon dans un dossier polémique

Cible des critiques pour avoir refusé de laisser la recette à Vitré en Coupe de France mercredi dernier (2-0), le président du FC Nantes a une excellente excuse.

Waldemar Kita n’a plus assez d’une seule main pour compter les problèmes qui lui tombent dessus depuis le début de l’année civile. Déjà secoué par la disparition tragique d’Emiliano Sala début janvier, le président du FC Nantes doit gérer pêle-mêle une situation sportive délicate, une affaire de fraude avec le fisc et enfin l’arrêt de son projet de nouveau stade.

À ces soucis s’est ajoutée une critique à laquelle Kita ne s’attendait sans doute pas après avoir réclamé les 41 218 € des recettes en Coupe de France contre Vitré. S’il est d’usage que les clubs professionnels laissent aux amateurs leur part dans la compétition, le président du FC Nantes n’a pas agi de la sorte le cas échéant, et il a évidemment été la cible de critiques plus ou moins fleuries.

Pourtant, l’homme fort des Canaris peut être lavé de tout soupçon dans cette histoire. Ouest France en a expliqué le fin mot ce week-end : « Le FC Nantes a proposé de disputer cette rencontre à la Beaujoire et de laisser l’intégralité de la recette à Vitré. Une option refusée par les Sang et Or qui ont eu gain de cause pour déplacer le match à Laval (…) Le FC Nantes n’a pas laissé sa part de la recette et il a eu raison. Il ne peut pas être sans cesse le ‘dindon de la farce’. Le Petit Poucet vitréen a voulu le beurre et l’argent du beurre. »

JP