FC Nantes : Waldemar Kita s’estime « trahi » par Vahid Halilhodzic

Waldemar Kita est revenu sur le départ douloureux de Vahid Halilhodzic au FC Nantes et son remplacement par Christian Gourcuff.

Cela a été le sketch de l’été au FC Nantes : agacé par ses dirigeants et ne s’estimant pas écouté, Vahid Halilhodzic est resté à la barre le plus longtemps possible… Avant de finalement jeter l’éponge à une semaine du début du championnat. Souvent attaqué dans les médias par son coach, Waldemar Kita n’a pas aimé les méthodes du coach bosnien.

« Une trahison ? On ne peut pas dire autrement… »

S’il est reconnaissant pour le « super boulot » réalisé pendant dix mois, le président des Canaris n’a pas apprécié que son ancien coach n’a jamais joué franc-jeu avec lui : « J’aurais préféré qu’il me dise qu’il voulait partir », déplore-t-il dans « Ouest-France ». Une trahison ? « Oui et on ne peut pas dire autrement. Je comprends qu’on puisse partir, qu’on puisse être fatigué, mais j’admets moins qu’on parte au dernier moment parce qu’on est sûr d’être pris ailleurs. Quand il annule un entraînement à cause de la canicule et que j’apprends qu’il rencontre à Paris une délégation marocaine au même moment, c’est difficile à avaler ».

Estimant que s’il n’y avait pas eu le Maroc « coach Vahid » serait resté, Waldemar Kita plaide l’incompréhension à chacune des sorties médiatiques de son ancien entraîneur :

« Quand je parlais avec lui, il me disait que les médias ne comprenaient pas tout ce qu’il disait. C’est fort possible d’ailleurs. Comment pouvait-il me critiquer alors que je ne travaille pas au quotidien avec lui. J’ai toujours respecté ce qu’iI a dit à son arrivée : le financement c’est Kita, et moi c’est le sportif. J’ai laissé faire et j’ai payé. Je n’ai jamais rien dit, ni créé de troubles ».

« Gourcuff ? La meilleure recrue du FC Nantes »

Aujourd’hui, la page est tournée et Kita est heureux d’avoir mis le grappin sur Christian Gourcuff : « Ça fait dix ans que je le veux. Dès le départ, je lui ai dit qu’il serait bien accueilli à Nantes car les gens l’apprécient. Lui aime beaucoup ce club et il agit toujours dans l’intérêt de celui-ci. Je le sens très professionnel et très libre. Il a apporté son expérience et des ondes positives. Et il n’y a pas mieux qu’un patron du sportif décontracté (…) C’est la meilleure recrue du FC Nantes ».

Arnaud Carond