OGC Nice – OL (1-0) : Bruno Genesio enrage contre ses attaquants

OL : Depay, état physique, FC Barcelone... Genesio dresse l'état des troupes avant Guingamp

Très déçu par la défaite frustrante de l’OL à Nice dimanche en clôture de la 24e journée de Ligue 1 (0-1), Bruno Genesio n’a pas cherché d’excuses aux Lyonnais.

L’OL peut avoir la rage. Après une domination sans partage, les Gones se sont inclinés contre le cours du jeu dimanche à l’Allianz Riviera face à une équipe de l’OGC Nice d’un réalisme tonitruant (0-1). Après la rencontre, qu’il sait avoir dominée de la tête et des épaules comme à l’aller, Bruno Genesio n’a pas caché sa frustration mais il a aussi rappelé à ses attaquants ce qui était l’un des fondamentaux du football : savoir marquer des buts.

« Sur les deux matches, on prend zéro point contre une équipe qui a dû se procurer trois fois moins d’occasions sur les deux rencontres que nous en un seul match. C’est comme ça, il faut savoir les mettre, être plus efficaces, plus tueurs, concrétiser nos temps forts, a-t-il soufflé devant la presse. Ce sont des maux qui nous coûtent cher. Les joueurs ont fait tout ce qu’il fallait, on progresse, il y avait de l’engagement, de la qualité. On doit être plus agressifs devant le but, et ne pas chercher toujours la position idéale pour marquer, elle n’existe pas. Souvent, quand c’est comme ça, on est punis. La lutte sera serrée jusqu’au bout, en gagnant, on aurait creusé un écart conséquent avec nos poursuivants, et on se serait rapproché de Lille. Mais il reste encore quatorze matches. »

Après 24 journées de Ligue 1, le LOSC compte 6 points d’avance sur l’OL, qui ouvrira la 25e journée dès vendredi à Lyon devant l’EA Guingamp (20h45).

JP