OGC Nice, RC Lens, LOSC : Daniel Riolo tire à vue sur les supporters
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
COUP DE GUEULE

OGC Nice, RC Lens, LOSC : Daniel Riolo tire à vue sur les supporters

Agacé par le manque d'humilité des supporters de l'OGC Nice ce vendredi, Daniel Riolo s'est attaqué au problème des supporters...

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs passeurs de Ligue 1 en activité

Ce dimanche, en marge du derby à huis clos entre l'OGC Nice et l'AS Monaco (2-2), les Ultras de la Populaire Sud ont appelé à un rassemblement aux abords de l'Allianz Rivera pour manifester contre leur situation suite aux incidents du match face à Marseille. « LFP, Médias : notre stade est vide, vos bouches sont pleines, notre passion est plus forte que vos décisions, allez vous faire en*** », pouvait-on lire sur le parvis du stade.

« Donc on est dans l'entre-sauvages... »

Une sortie que Daniel Riolo a jugé totalement indécente compte-tenu des incidents qui ont encore eu lieu hier à Lens lors du derby du Nord : « Les supporters de Nice insultent LFP et médias donc ils n'estiment pas avoir commis une erreur... Ceux de Lens et Lille vont se rejeter la faute bien sûr... Donc on est dans l'entre-sauvages... Aucune remise en cause. Minable », a-t-il twitté en préambule avant d'enchaîner.

« Quand je pense au temps perdu par les pouvoirs publics, certains députés et même nous médias à défendre les supporters, les déplacements …. Quelle connerie. Les banderoles à Nice aujourd'hui… mais c’est tellement con que ça donne envie de soutenir toutes les ligues fermées de la terre et les places à 100 balles ! Quelle inconscience ! Quelle bêtise ! Un à un, tous les mecs entrés sur le terrain à Nice ou Lens : interdits de stade à vie ! Ceux qui ont jetés des sièges idem ! », a poursuivi le chroniqueur de l'After Foot.

Riolo dégoupille contre les supporters

Estimant l'attitude des fans de Nice totalement folle, Daniel Riolo s'est exprimé sur le mal général qui frappe les supporters actuellement. Il en a également profité pour balancer un tacle aux Ultras de Lille et de Lens au lendemain des incidents du derby du Nord.